Original paper

Carbonate-fluorapatite: mise en evidence de la substitution 2PO43- → SiO44- + SO44- par spectrométrie infrarouge / The 2PO43-→ SiO44- + SO42- substitution: an infrared spectrometry study in carbonate-fluorapatite

Baumer, Alain; Caruba, Raoul; Ganteaume, Max

European Journal of Mineralogy Volume 2 Number 3 (1990), p. 297 - 304

18 references

published: Jun 21, 1990
manuscript accepted: Mar 1, 1990
manuscript received: Jun 14, 1989

DOI: 10.1127/ejm/2/3/0297

BibTeX file

ArtNo. ESP147050203005, Price: 29.00 €

Download preview PDF Buy as PDF

Abstract

Résumé Les spectres d'absorption infrarouge de phosphorites contenant plus de 95 % de carbonate-fluorapatite ont été obtenus avant et après différents traitements thermiques sous atmosphere contrôlée (air, azote). La comparaison de ces spectres met en evidence une correlation entre les bandes d'absorption 1170-1130 cm- 1 et 645 cm- 1 d'une part, 915 et 520 cm- 1 d'autre part. Les données de la littérature ainsi que les résultats obtenus sur deux ellestadites naturelles, de composition chimique connue, permettent d'attribuer les bandes d'absorption 1170-1130 cm-1 et 645 cm- 1 au groupement SO42-, celles à 915 et 520 cm- 1 au groupement SiO44-. Leur evolution correlative met en evidence la substitution 2PO43-→ SiO44-+ SO42-dans les carbonatefluorapatites. Les faibles intensités des bandes 645 et 520 cm- 1 dans les spectres des carbonate-fluorapatites naturelles peuvent s'expliquer par la mauvaise cristallinité de ces composes et par la presence de groupements CO32-qui produisent vraisemblablement des deformations dans les sites XO43-.

Keywords

carbonate-fluorapatitesubstitutioninfrared spectrometryellestadite