Original paper

Les spindles chromozincifères du district aurifère de Salsigne (Montagne Noire, France) / Cr-and Zn-bearing spinels in the Salsigne district gold deposit (Montagne Noire, France).

Béziat, Didier; Monchoux, Pierre

European Journal of Mineralogy Volume 3 Number 6 (1991), p. 957 - 970

35 references

published: Dec 19, 1991
manuscript accepted: Apr 23, 1991
manuscript received: Dec 26, 1990

DOI: 10.1127/ejm/3/6/0957

BibTeX file

ArtNo. ESP147050306004, Price: 29.00 €

Download preview PDF Buy as PDF

Abstract

Resume Les spinelles chromozincifères du district de Salsigne se rencontrent dans des métabasites transformées par alterations hydrothermales et associées aux mineralisations sulfo-arséniées aurifères stratiformes. Les grains sont toujours petits (10 à 100 μm), subautomorphes, de pouvoir réflecteur faible (comme celui de la chromite) et isotropes. Les teneurs en Al et Cr sont assez constantes (Al/Cr voisin de 1) ; les teneurs en Zn (0,1 à 27% p. ZnO, moyenne 20 % p.) atteignent des valeurs supérieures à celles connues jusqu'ici dans les spinelles chromifères. Les grains de spinelle sont généralement homogènes, exceptés quelques individus à cceur magnésien dépourvu de zinc et à bordures zincifères. Les formules structurales obtenues pour 50 analyses varient dans les intervalles suivants : (Fe2+0,24-0,70Zn0,01-0,69Mg0,01-0,45) (Al0,28-0,51Cr0,33-0,50Fe3+0,10-0,34Ti0,01-0,04)2O4. Ces compositions, l'habitus squelettique de la plupart des cristaux et le contexte métallogénique de Salsigne suggèrent une origine hydrothermale par dissolution-recristallisation à partir d'un spinelle chromifère magmatique. Ces spinelles chromozincifères subissent eux-mêmes une transformation en “ferritchromites” (en symplectite avec micas et quartz) avec, soit conservation des teneurs en Cr et Zn par simple échange monosite Al-Fe3+, soit lessivage de Cr et Zn compensé par un apport en Fe2+ et surtout Fe3+, amenant l'exsolution d'une phase magnetite au sein de la “ferritchromite”. Cette double evolution serait contrôlée par l'activité en fer et le pH de la solution. Les deux événements hydrothermaux responsables de revolution spinelle chromifère magmatique (1) → spinelle chromozincifère (2)→“ferritchromite” seraient à relier aux depots des mineralisations sulfurées plombozincifères (1) et sulfoarseniées aurifères (2).

Keywords

Cr and Zn bearing spinels“ferritchromite”hydrothermalismmetabasitesgold bearing district of Salsigne