Original paper

Bioluminescent leakage throughout the body of the glow-worm Lampyris noctiluca (Coleoptera: Lampyridae)

Tisi, Laurence C.; De Cock, Raphael; Stewart, Alan J.A.; Booth, David; Day, John C.

Entomologia Generalis Volume 35 Number 1 (2014), p. 47 - 151

published: Jul 1, 2014
manuscript accepted: Nov 29, 2013
manuscript received: Jun 19, 2013

DOI: 10.1127/0171-8177/2014/0003

BibTeX file

ArtNo. ESP146003501002, Price: 115.50 €

Download preview PDF Buy as PDF

Abstract

Abstract Adult female glow-worms, Lampyris noctiluca, Linnaeus, 1767, emit light from the abdominal ventrites 6 and 7 and a retained larval paired organ on segment 8. Both larvae and adult males exhibit a much smaller paired light organ in the penultimate segment. Using sensitive imaging techniques low level bioluminescence was observed within the light organ even when inactive and was also detected at discrete loci primarily localised at two posterolateral spots on each segment of the larvae. Dispersed light leakage was also detected in the adult male and female glow-worm. These findings indicate the presence of low level bioluminescence present throughout the body in all life stages of the glow-worm L. noctiluca suggesting a secondary role of luciferase within the glow-worm.

Résumé

Le ver luisant Lampyris noctiluca, Linnaeus, 1767, présente de la bioluminescence de la face ventrale du sixième et du septième segment abdominale et de deux taches lumineux dans l’avant-dernier huitième segment chez les femelles adultes. Chez les larves et les adultes de sexe masculin la bioluminescence est plus faible provenant que de l’organe lumineux jumelé dans l'avant-dernier segment. En utilisant des techniques d’imagerie sensibles, une bioluminescence de niveau très faible a été observée dans les organes lumineuses, même dans des états d’inactivité et cette bioluminescence était également présente dans des loci discrets axés principalement sur deux points postéro-laterales sur chaque segment des larves. Des ‘fuites’ de lumière dispersées ont également été détectée chez les adultes de ver luisant, à la fois dans mâles et femelles. Ces résultats indiquent la présence de bioluminescence de niveau faible dans tout le corps et dans toutes les étapes de la vie du ver luisant L. noctiluca et suggèrent un rôle secondaire de la luciférase dans le ver luisant.

Keywords

Lampyris noctilucabioluminescencelanternluciferaseluciferinlight organLampyris noctilucabioluminescencelanterneluciféraseluciférineorgane lumineux