Original paper

Problèmes écologiques et paléogéographiques à l'origine des difficultés de corrélations stratigraphiques du début du Tertiaire en Europe occidentale: discussions et propositions de corrélation du Maastrichtien et de l'Ilerdien

[The reason of paleo-ecological and paleo-geographical correlation problems in the Early Tertiary of Western Europe: Discussion and proposal for correlating the Maastrichtian and the Ilerdian]

Plaziat, Jean-Claude

Newsletters on Stratigraphy Volume 13 Number 1 (1983), p. 1 - 20

88 references

published: Dec 22, 1983

DOI: 10.1127/nos/13/1983/1

BibTeX file

ArtNo. ESP026001301004, Price: 29.00 €

Download preview PDF Buy as PDF

Résumé

L'absence de dépôts continentaux en relation directe avec le Danien nordique explique l'attribution erronée du Rognacien au Danien. La corrélation du Rognacien avec le Maastrichtien supérieur permet de préciser l'âge des déformations fini-Crétacé des Pyrénées. L'alternance de dépôts marins et continentaux dans la série du Bassin de Paris, où Cuisien et Thanétien ont été définis, entrave les corrélations avec la série mésogéenne. Si l'on tient compte de toutes les données biostratigraphiques acquises dans les deux séries, on doit admettre que l'Ilerdien débute au-dessus du Sparnacien inférieur et recouvre le Cuisien inférieur. Une nouvelle définition de l'I1erdien (Z. à Alv. levis - Z. à Alv. moussoulensis) est proposée pour lui permettre de jouer le rôle de remplacement du Sparnacien, d'autant plus nécessaire que l'Yprésien vient d'être entièrement corrélé avec le Cuisien. Les nouvelles limites situent l'Ilerdien à l'intérieur du Paléocène, sous le Pseudohastigerina datum, et au-dessus du Thanétien. Les différences de peuplements entre les domaines nordique et mésogéen sont interprétées par la combinaison, variable dans le temps, des différences climatiques et des barrières paléogéographiques temporaires. La valeur des organismes les plus eurythermes, marins ou continentaux, dans les corrélations entre bassins de latitudes différentes, est soulignée.

Abstract

The lack of continental deposits close to the northern Danian marine sequences explains the erroneous correlation between Rognacian and Danian. The assignation of Rognacian to late Maastrichtian allows to improve the chronology of late Cretaceous tectonic in the Pyrenees. Alternative marine and continental deposits, that constitute the Paris Basin reference sequence for Thanetian to Bartonian stages, impede easy correlations with the mesogean sequence. But, as we take on account all the available biostratigraphic data of both series, we have to admit that the Ilerdian stage starts above early Sparnacian and overlaps early Cuisian. In order to adjust Ilerdian to the role of substitute to Sparnacian, which has become highly necessary as the Ypresian has been correlated with the only one Cuisian, we propose a new definition for the Ilerdian stage: from Alv. levis Zone to Alv. moussoulensis Zone (included). Thus, it takes place within the Paleocene, mainly below Pseudohastigerina datum and above Thanetian Stage. Differences between northern and mesogean faunas are interpreted as owing to unstable climatic differenciation and paleogeographic barriers. So, marine or continental eurythermic organisms are emphasized as valuable correlation tools.

Keywords

Danien nordiqueRognacienMaastrichtien supérieurPyrénéesnorthern DanianRognacianPyrenees