Original paper

Sur le Wurmien; son empreinte sur le paysage et sur les formations superficielles

[About Würm: its control of the landscape and of superficial deposits]

Gigout, M.

Newsletters on Stratigraphy Volume 3 Number 2 (1974), p. 83 - 87

9 references

published: May 15, 1974

DOI: 10.1127/nos/3/1974/83

BibTeX file

ArtNo. ESP026090302015, Price: 29.00 €

Download preview PDF Buy as PDF

Résumé

La comparaison avec le stratotype du Wurmien établit que dans les plaines et vallées au débouché des Alpes françaises cette glaciation a édifié une seule grande terrasse climatique raccordée aux «moraines internes», de formes fraîches. La dernière glaciation est responsable de la majeure partie des traits de détail du modelé et de la plupart des dépôts superficiels dans les plaines françaises. Dans l'Orléanais par exemple les dépôts wurmiens sont: un colluvium d'origine cryoclastique produit aux dépens des calcaires de Beauce et qu'on appelle localement le «tuf»; le limon de Beauce qui est un saupoudrage éolien très mince réalisé à la fin du Wurmien; les «sables morts» de Sologne dus à la mobilisation par le ruissellement et le vent de l'horizon A des sols anciens. Quant aux alluvions wurmiennes de la Loire et des petites rivières affluentes, elles sont généralement cachées sous les alluvions holocènes et modernes; mais dans les vallons de tête du réseau hydrographique le Wurmien est représenté par les dépôts de ruissellement et solifluxion qui tapissent les formes en auge caractéristiques du périglaciaire. Pendant les courtes périodes de froid du Wurmien, les plaines françaises ont été soumises à une érosion intense, qui aplanissait les plateaux, élargissait les vallées et façonnait les versants. La surface obtenue a été pratiquement figée à la fin du Wurmien.

Abstract

About Würm: its control of the landscape and of superficial deposits: The comparison with german type of Würm proves that, in plains and valleys at the border of french Alps, this glaciation has built one large climatic terrace, connected with recently shaped internal moraines. The last glaciation is responsible for the greater part of the sculpture of the landscape and of most of the superficial deposits on french plains. In the middle Loire valley, for instance, Würm deposits are: a) a colluvium of cryoclastic origine, locally called "tuf", developped from Beauce limestone. b) the loess of Beauce which is a very thin eolian covering of late Würm age. c) Sologne "dead sands" due to the effects of runoff and wind on A-horizon of ancient soils. As for Würm alluvium of the River Loire and of its smail tributaries, it is generally hidden by holocene and recent alluvium. But in the upper part of the hydrographic network, Würm is represented by the deposits of runoff and solifluction which produce the trough like shapes characteristics of periglacial processes. During Würm short cold periods french plains have suffered an intense erosion which was levelling plateaus, widening valleys and shaping slopes. The resulting surface has practically been settled at the end of Würm period.

Keywords

Alpes françaisesglaciationWurmienpériglaciairefrench AlpsglaciationWürmperiglacial