Original paper

Evidence for Givetian stage in the Mauritanian Adrar (West Africa): biostratigraphical data and palaeogeographic implications

Racheboeuf, Patrick R.; Girard, Catherine; Lethiers, Francis; Derycke, Claire; Herrera, Zarela A.; Trompette, Roland

Newsletters on Stratigraphy Volume 38 Number 2-3 (2001), p. 141 - 162

47 references

published: Jun 7, 2001

DOI: 10.1127/nos/38/2001/141

BibTeX file

ArtNo. ESP026003802007, Price: 29.00 €

Download preview PDF Buy as PDF

Abstract

A palaeontological study of Devonian samples from the Mauritanian Adrar allows for the first time to establish the development of Givetian deposits in this part of western Africa, owing to abundant microfossils (ostracods, conodonts, vertebrate microremains). Above the Llandovery to Ludlow Silurian deposits, locally dated by graptolites, the first Devonian faunal elements recognized belong to the Polygnathus varcus zone of conodonts of the Givetian stage. Some of the highest samples may possibly belonging to the Frasnian stage. Biogeographic relationships with both the NE American Realm and the Old World Realm as well as the significance of palaeotethysian faunal elements are discussed. A new palaeogeographic scheme implying a rising of the western part of the W African shield (due to a collision) is used to explain the depositional gap between Upper Silurian and Middle Devonian deposits. Such a collision between North America and West Africa precedes the incoming of North American Givetian benthic faunal elements in the Mauritanian Adrar. The Givetian (lower Polygnathus varcus zone) part of the first Devonian faunas above the basal coarse sandy transgressive Devonian deposits strongly suggests a positive eustatic movement responsible for the North American Taghanic Onlap.

Résumé

L'étude paléontologique d'échantillons du Dévonien de l'Adrar de Mauritanie permet, trente années après leur récolte, de mettre en évidence le développement du Givetien dans cette région de l'ouest africain, en particulier grâce à la présence de nombreux microfossiles (ostracodes, conodontes, microrestes de vertébrés). Au-dessus du Silurien (localement daté du Llandovery, du Wenlock ou, plus exceptionellement du Ludlow, par les graptolites), les premières faunes dévoniennes identifiables appartiennent à la zone à Polygnathus varcus du Givétien. Les échantillons les plus élevés dans les coupes etudiées pourraient appartenir au Frasnien. Les affinités biogéographiques avec le Royaume NE Appalachien, avec le Royaume du Vieux Monde, ainsi que la signification des éléments paléotéthysiens présents dans l'Adrar, sont discutées. Un nouveau scénario paléogéographique est proposé, mettant en avant un soulèvement du bouclier W africain, pour expliquer l'absence de la majeure partie du Silurien supérieur et de tout ou partie du Dévonien inférieur. Une telle collision entre l'Amérique du Nord et l'Ouest de l'Afrique précède l'arrivée des faunes benthiques nord-américaines dans l'Adrar de Mauritanie. En effet, l'âge givétien (zone inférieure à Polygnathus varcus) des premiéres faunes au-dessus des niveaux conglomératiques de la base de la succession dévonienne, suggère un mouvement eustatique positif responsable de la transgression Taghanique ('Taghanic Onlap') du Givétien d'Amérique du Nord.

Keywords

palaeontologicalvertebrate microremainsUpper SilurianTaghanic Onlappaléontologiquemicrorestes de vertébrésSilurien supérieur